OFF WITH HER HEAD

03min32 – 16/9 – HD – 2013.

 

Fascinée par le chignon de Séverine, personnage incarné par Catherine Deneuve dans Belle de Jour de Buñuel, j’ai cherché à me l’approprier. Ce type de coiffure a une place particulière dans l’histoire du cinéma, grâce surtout à Alfred Hitchcock avec Vertigo où James Stewart tombe dans le chignon de Kim Novak. Mon choix s’est porté sur celui de Séverine à cause de son aspect visuel très fort et par ce qu’il nous dit sur le personnage. Il concentre tout le paradoxe de cette femme. La facture de cette coiffure classique, stricte et très serrée symbolise l’embourgeoisement et la frustration de Séverine ; en revanche, Buñuel le rend visuellement extrêmement présent, comme une sorte d’excroissance, qui dénote le caractère fantasmagorique du personnage. De plus, le chignon dégage la nuque, laissant quelques petits cheveux libres. Il devient alors un élément empreint de fétichisme.
J’ai extrait la tête de Séverine de son contexte pour la transformer en un accessoire, qui prend peu à peu son autonomie. Le personnage que je crée est ainsi dépendant de cet élément, de cette tête factice. La femme sans face, devient une sorte d’automate qui exécute les mêmes gestes sans fin.

 

vlcsnap-2013-07-19-18h12m23s90